CV – Ma Bourlingue

Mon Chti CV de bourlingueur

CV - Ma Bourlingue
A nous les pintes de bière

Né à Nice en 61 (sniff) j’ai déjà pas mal bourlingué. Après avoir voyagé dans les environs de ma ville natale avec mes parents, eux aussi bourlingueur, nous sommes parti vivre au Canada en 1977.

Avant de partir, nous sommes allés souvent en Italie, pays d’origine de mon père et en Belgique. (Pourquoi la Belgique ?… Aucune idée) Je suis aussi allé tout seul comme un grand en Angleterre, en 1977 (Londres et Cardiff) à l’époque de la mode du film « A nous les petites Anglaises ». J’ai plutôt souvenir de « A nous les pintes de bière » mais bon…

De mon époque canadienne, j’ai surtout bougé au Canada (Gaspésie, Québec, Ontario, Laurentides) et un peu au USA. Dans les environs de Boston.

Après quelques vacances passées en France au domicile de mes parents qui étaient retournés y vivre bien avant moi et relocalisés vers Montpellier. Je pris la décision de revenir vivre dans mon pays d’origine, en 1990. Pas top comme idée, mais bon… 

De 1990 à nos jours, outre mes obligations professionnelles, j’ai traîné mes guêtres dans pas mal d’endroit.

Dans le désordre :

  • Irlande
  • Hollande 2x
  • Espagne, plaint de fois avec un amour prononcé pour Barcelone et les œuvres de Gaudi.
  • Maroc (Marrakech) 2x
  • Tunisie pour jouer avec le groupe Canelle au festival de guitare de Tunis 2003
  • Thaïlande, pendant 1 mois ou j’ai découvert ce beau pays et ré-attrapé le virus de la bougeotte qui m’avait quitté depuis une dizaine d’années.

Déménagement a Chiang Mai

CV - Ma Bourlingue
Chiang Mai Night Market

Le déménagement a Chiang Mai est prévu pour le 1ier novembre 2019, dans le but d’entamer le dernier et long chapitre de ma vie active ! L’exploration de l’Asie.

Bourlingue à venir :

Outre la Thaïlande.

  • Myanmar
  • Laos
  • Vietnam
  • Cambodge
  • Malaisie ( Kuala Lumpur et autre)
  • Indonésie
  • Singapour
CV - Ma Bourlingue
La Transhimalayenne

J’ai aussi un rêve: le Népal. En tant que motard dans l’âme, le Royal Enfield Himalaya trek (aussi appelé La Transhimalayenne) fait parti de mes priorité absolu. Avec une moto Royal Enfield Himalayan 650 cm3 bien sûr.

Aussi le Bhoutan et l’Inde, avec en particulier Pondichéry en ligne de mire.

Je garde l’inde pour plus tard, car je pense que l’on ne va pas de Montpellier à New Delhi comme ça… Il faut s’acclimater à de plus en plus de pauvreté et a un mode de vie totalement différent du notre, pour supporter positivement le changement de planète.

C’est pour ça que je commence par la Thaïlande.

La Thaïlande est le pays rêvé pour tous ceux qui désirent faire un tour du monde. Suffisamment différent pour être totalement dépaysé et suffisamment sûr et moderne pour ne pas être complètement dépassé.

Peu être que comme pour beaucoup mon périple s’arrêtera la, mais pour l’instant, je vois plus la Thaïlande comme un pays central pour explorer l’Asie.

Hervé Senni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé!!