Onakunevie – Coup de torchon

Onakunevie - Coup de torchon
Quelque part en Thaïlande à l’arrière d’un tuk tuk

Après avoir passé ma vie à courir après des chimères qui s’éloignaient de plus en plus. Derrière des ambitions et des fantasmes que j’avais dans le crâne depuis très jeune. J’ai réalisé que ma vie s’était écoulé à attendre des rêves qui ne se sont jamais réalisés, ou si peu.

La disparition d’un ami intime à accéléré le processus, le déclic qu’il me fallait pour me bouger et réaliser enfin : on a qu’une vie, et le temps passe vite, très vite.

Chaque instant de perdu à gamberger, douter, attendre est définitivement gâché. Quoi que l’on fasse.

J’ai donc décidé d’arrêter d’espérer une réussite qui ne viendra pas et j’ai tout bazardé. Vendu mon appartement qui n’était qu’un amoncellement de cairons et de tuyaux en tous genres, pour utiliser cet argent bloqué pour vivre. Vivre les dernières années de ma vie active à fond, sans plus fantasmer sur un futur hypothétique. Juste profiter de l’instant présent.

Après un voyage d’un mois en Thaïlande avec mon ex compagne. Voyage qui représentait ma première étape de cette prise de conscience, et la dernière partie d’une vie conventionnelle. J’ai décidé de partir droit devant et de débuter ma nouvelle vie, avec l’idée bien arrêtée de voyager le plus possible.

Voyager, mais pas comme un touriste qui ne voit que les monuments ou activités faites pour lui. Voyager pour vivre avec des gens différents, des gens d’autre cultures avec qui je partagerai un autre quotidien, fait de moment simples, mais vrais… Ou tout simplement différents.

Le déclic fut long à venir et l’idée de partir seul peu paraître effrayante. Mais il faut se pousser et se mettre dans une situation où on ne peu pas faire marche arrière. J’ai tout quitté, bien matériel et compagne. Compagne qui ne partageait pas ma vision de la vie et mon besoin viscéral de changement immédiat et total. Je me suis retrouvé volontairement seul, le dos au mur. 

Je ne peux pas ne plus partir.

Fréquemment, je me dis, « t’es fou, tu n’y arriveras pas. Qu’est-ce que tu vas chercher de l’autre côté de la planète que tu pourrais trouver ici?.. « 

Les dès sont jetés, y a plus qu’a ! Onakunevie!

—–

début de l’aventure : 1ier novembre 2019 à Chiang Mai en Thaïlande où je pars pour un an avec un visa étudiant. Je détaillerai plus en profondeur le coté administratif et les raisons d’un tel choix dans un post à venir.

Le but de ce blog est de détailler les moments singuliers de mon aventure. J’espère vous donner l’envie de faire pareil. Qui sait, on se croisera peu être un jour ou l’autre, quelque part sur cette planète.

Hervé Senni

One Reply to “Onakunevie – Coup de torchon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé!!