ED Visa – Étudier le Thaïlandais à AUA Language School

ED Visa - étudier le Thaï à AUA Language School - Chiang Mai

ED Visa à AUA Language School Chiang Mai

ED Visa. Compte rendu de mon année à l’école AUA Language School à Chiang Mai.

Cet article est loin d’être exhaustif et je laisse le bénéfice du doute à l’école à cause du Covid qui à particulièrement chamboulé la donne. Néanmoins, mon année scolaire s’est écoulée de janvier à décembre 2020. J’ai donc connu les trois périodes fort distinctes que l’on a traversé durant l’année. À savoir: avant Covid, pendant covid et après covid.

Je vais essayer d’être le plus honnête possible et de ne pas lancer des affirmations définitives afin de dresser mon bilan de l’année.

Avant Covid

Comme je l’ai déjà mentionné dans la vidéo publié dans l’article que j’avais rédigé durant mon année à l’école, les cours et professeurs étaient très inégaux. ( j’ai reposté la vidéo ci-dessous)

Chaque professeur suivait sa propre méthode, sans consultation avec les autres enseignants. J’ai commencé l’année avec un professeur qui avait une technique d’enseignement que je comparerai à un professeur de maternelle. Même si ses cours étaient très désorganisés ; elle avait un enseignement qui permettait aux élèves de suivre.

Par désorganisé j’entends, par exemple : durant un cours on apprenait les mots pour dire ; hier, aujourd’hui et demain. Quand je demandais comment on disait les jours de la semaine, les mois, et les années. Elle me répondait que cela fera l’objet d’un autre cours. Cours qui n’a jamais eu lieu. Il n’y avait tout simplement pas de logique dans son enseignement.

Malgré tout, j’ai obtenu une note satisfaisante pour passer au cours 2. Enfin, tout le monde l’a eu et honnêtement, si on avait présenté un examen, on aurait tous redoublé. Mais passons.

Cours niveau 2

Des le premier cours en niveau 2, j’étais complètement largué. Je dirai que comparé au professeur du cour 1, le niveau d’enseignement était universitaire. Elle employait des mots qu’elle pensait que l’on savait déjà et qui étaient nouveaux pour moi. De plus, elle utilisait une écriture phonétique totalement différente du prof précédent, ce qui fait que je ne comprenais même pas ce que je savais déjà. En plus, elle allait à une vitesse folle, pensant qu’il lui suffisait de nous dire le mot ou la phrase une fois pour que l’on comprenne.

Après une semaine ou deux de ramage absolu, j’ai demandé à redescendre en cour 1 avec la même professeur. Je pensais que j’allais tout éclater en refaisant le même cour avec la même prof….

Peine perdue. À part quelques leçons qui étaient les mêmes que la première fois, elle enseignait des tas de choses que l’on a jamais couvert la fois d’avant.

C’est là que j’ai eu la confirmation que non seulement les professeurs ne suivent pas un programme précis, mais qu’elles ne préparent pas non plus les cours. Elles enseignent ce qui leur passent par la tête.

Pendant le covid

Du 16 mars au 27 juillet l’école à été fermée pour cause de covid. Même si nous n’avons suivi aucun cours, je suis passé à l’école pour signer la feuille de présence pour renouveler mon visa étudiant…

Il n’y pas grand chose à dire sur cette période. L’école a vaguement essayé de faire des cours en ligne avec les deux étudiants qui avait un visa. (moi et un Anglais) Mais c’était évident qu’ils n’en avaient aucune envie. Ils ont prétexté un problème internet et nous avons plus jamais entendu parlé de cours en ligne. 😀

Après le covid

À la reprise des cours après le confinement, nous n’étions plus que deux étudiants. Donc, donner 60 heures de cours par session pour deux étudiants était beaucoup trop cher pour l’école. Ils nous ont donc donné seulement 3 cours par semaines, mais pour nous permettre de renouveler le visa, nous signons 5 cours par semaine sur la feuille de présence. 😆

Nous avions la même professeur que pour le Cour 1. Étant donné que nous n’étions plus que deux étudiants, la prof à pris ca encore plus à la légère. On passait les cours à parler de tout et de rien, en anglais, et vers la fin de la classe, pendant 5 minutes elle nous apprenais un mot ou deux. Il y a eu des tas de cours où on n’a absolument pas parlé thaï. Sans compter les deux fois ou elle s’est absentée pour partir voir sa famille pendant une semaine, sans aucune raison ou justificatifs…

Nous n’avons pas fini l’année scolaire, qui pour moi devait se terminer le 27 décembre 2020. L’étudiant anglais à pris un visa O tandis que moi je me suis marié et j’ai opté pour un visa mariage. Nous avons tous deux arrêté les cours le jour de l’obtention de notre nouveau visa.

Les cours étaient payés pour l’année et non-remboursables. Mais vu que l’on ne faisait absolument rien en classe, arrêter les cours nous a fait économiser le transport et la perte de trois mâtinés par semaine.

ED Visa – Conclusion

Le visa étudiant est pour la majorité des cas une vaste escroquerie pour permettre de passer une année en Thaïlande sans prendre un visa OA ou O. C’est cher, mais facile à obtenir la première année. Maintenant, il y a de plus en plus de vérifications pour débusquer les fraudeurs, mais vu qu’il y a beaucoup de corruption dans l’administration, c’est encore une combine qui marche bien.

Il y a des écoles de langues plus sérieuses en Thaïlande qui fournissent ou pas des visa étudiants. AUA language school n’en fait pas partie. Car même sans covid, la qualité des cours étaient médiocre avant le confinement. Il y a pire comme école, car AUA exigeait que l’on soit présent aux cours. Il y a des tas d’écoles qui ont moins de scrupule et qui se moquent éperdument que vous n’assistez pas au cours, du momment que vous payez.

Je ne sais pas ce que sera le statut du ED visa après la crise du covid. Je pense qu’en ce moment vous pouvez toujours y avoir accès, mais la quarantaine de 14 jours obligatoire, très chère et toujours en vigueur, à fait qu’un nombre considérable d’écoles ont fermées.

Même si les écoles sont encore ouvertes pour d’autres types de cours pour une clientèle thaïlandaise, ils n’auront pas assez de réservations pour pouvoir organiser des classes de Thaï dans le cadre du Visa ED. Pour AUA Language School, le minimum était de 5 étudiants. Pour nous, c’étais diffèrent à cause du Corona et du fait que nous étions déjà en Thaïlande. Mais si vous réservez de l’étranger, votre inscription sera en attende d’autre inscriptions éventuelles pour la même période… Autant dire qu’il vaut mieux attendre la fin de cette crise mondiale particulièrement curieuse pour un virus aussi peu mortel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé!!