Parc Lumpini et ses Varan Malai – Bangkok

varan malai parc lumpini

Le Parc Lumpini – Havre de verdure dans la mégapole

Le parc Lumpini est l’un des plus grands espaces verts du centre de Bangkok. Fondé dans les années 1920, ce parc du centre-ville s’étend sur plus de 500 000 m² et abrite une faune et une flore variées. Au fil des ans, c’est devenu un lieu de rassemblement populaire pour les résidents de Bangkok, qui se rassemblent pour une partie de jogging, des séances d’entraînement, de l’aérobic ou et des activités de loisirs.

Bon à savoir

Vous pouvez vous y rendre en prenant le train MRT jusqu’aux stations Lumphini ou Silom, toutes deux situées juste en face de ce vaste parc.

 

Faits saillants au parc Lumpini

Vous trouverez souvent des personnes âgées pratiquant le tai-chi et des couples se prélassant au bord du lac, ainsi que des travailleurs qui se détendent sur les bancs du parc. Le week-end, cet espace vert est souvent peuplé de familles.

Les Varans

Parc Lumpini et ses Varan Malai - BangkokAutre particularité du parc Lumpini, c’est la prolifération de Varan. C’est des énormes lézards (ou des petits crocodile, c’est selon) qui ont carrément envahies le parc. Il y en a partout. Et ils ne sont pas farouches. Ils vous passent allègrement au pied, sans sourcilier. Sans même faire mine d’avoir peur de vous. Ils ne sont pas agressifs, ils vous ignorent et font leur vie. Les varans qui peuplent le parc sont des Varan Malais, ou « Asian Water Monitor Lizards » en anglais. Ils sont beaucoup moins dangereux que leur cousins les dragons de Komodo, même si leur morsure peut-être infectieuse. Les Varan Malais sont à peu près de même tailles, mais beaucoup moins gros. Il suffit de les laisser à distance et de ne pas chercher à les toucher.

Deux articles intéressants sur Wikipedia concernant  ces drôles de bestioles:

Regardez la vidéo d’un petit Varan Malais que j’ai suivi sur quelque mètres.

 

Que faire au parc Lumpini

Les installations sur place du parc Lumpini comprennent des pédalos, des aires de jeux et une salle de sport en plein air. Avant le coucher du soleil, vous pouvez venir transpirer aux séances d’aérobic gratuites du parc. Il y a aussi un terrain de basket.

Si vous préférez vous promener dans le parc, suivez simplement les sentiers en forme de labyrinthe qui donnent sur des jardins luxuriants, des aires de pique-nique et un lac artificiel. Il existe de nombreuses niches abritées où vous pouvez lire, méditer ou pique-niquer.

Diaporama

J’ai utilisé mon 17-50mm Sigma pour toute la sortie. J’en ai un peu marre du grand-angle. Ça écrase les photos prise de prêt, même si c’est génial d’avoir une vision d’ensemble quand on n’a pas assez de recul. Mais les photos sont irréelles. Et aussi, les bords de l’image sont disproportionnés. L’idéal serait d’avoir plusieurs appareils avec des lentilles différentes, car changer tout le temps d’objectif, c’est insupportable.

Le 17-50mm Sigma

Avec le 17-50mm Sigma on a un champ de vison diffèrent bien sûr. Mais il faut utiliser des lentilles pour ce qu’elles sont. Il faut faire la photo que l’objectif permet. Il y a des scènes que l’on ne peux pas faire avec la lentille ? Et bien soit on ne fait pas la photo, soit on se déplace et on cherche l’angle qui nous permettra de faire une bonne prise. 
J’aime beaucoup cette lentille. Elle a un grand éventail et permet quand même de faire des photos d’ensemble. Je trouve le grain de l’image beaucoup mieux qu’avec le grand-angle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé!!