Fruit du Palmier de Palmyre ou Taals – fruit exotique en Thaïlande

Fruit du Palmier de Palmyre ou Taals – fruit exotique en Thaïlande

Dernière mise à jour le: 01/06/2020 par Onakunevie

Fruit du Palmier de Palmyre ou Palmier à sucre, Palmier rônier, Borasse

Le fruit du Palmier de Palmyre provient du palmier du même nom, il est nommé Taals. En thaïlandais le nom exact veut dire Boule de bronzage. Certainement par analogie avec la couleur du fruit.

Le Palmier de Palmyre

 Palmier de Palmyre

Il est d’une manière générale utilisé pour le sucre de palme. Vu la taille considérable de l’arbre (jusqu’à 35 mètres de haut) il peu produire jusqu’à 20 litres de sève par jours.

Cette sève peu riche en sucre, de l’ordre de 15 %, peu être bu telle qu’elle comme boisson énergétique naturelle. En fermentation il peu produire du vin de palme et de l’alcool en distillation.

En faisant cuire la sève de palme, on obtient une pâte qui donne du pain de sucre non raffiné. Le palmier de Palmyre était la seule source de sucre en Asie du Sud-est avant l’introduction de la canne à sucre.

Je vous suggère fortement de lire l’article sur Wikipédia qui est très complet.

Marché de San Kampaeng

J’ai découvert ce fruit singulier par hasard, en me promenant au marché de San Kampeng. J’ai écrit une chronique à ce sujet. Lisez-la en suivant ce lien si le sujet vous intéresse.

Le fruit est vendu dépiauté. Comme pour le thurian ou les pamplemousses asiatiques, énormes et galère à peler.

Vous pouvez voir sur la photo en tète de chronique le stand de fruit où je l’ai acheté. Les fruits entiers sont là pour l’embellissement. Les Taals en vente sont empaquetés dans les sacs plastiques situés au-dessus.

Fruit du Palmier de Palmyre ou Taals

Le fruit du palmier de Palmyre ou Taals

Même si le sucre de palme est très rependu en Thaïlande, les fruits sont rarissimes. C’est la première fois que j’en voyais sur un marché et depuis, je n’en ai pas revu. Ce n’est pas onéreux comme fruit. J’ai payé 70 baths pour un kilo.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo et sur les photos publiées sur cet article, le fruit est de forme ovoïde et de consistance fibreuse. D’après quelques recherches et en lisant l’article de wikipedia, les gens l’apprêtent avec un sirop de sucre de palme ou avec un jus de coco. Personnellement, je l’ai mangé nature.

Le fruit nature à un goût aigrelet peu sucré extrêmement rafraîchissant. J’imagine que le rehausser avec un sirop sucré doit être meilleur et plus goûteux. Mais à l’état naturel, ce n’est pas désagréable. Il faut toutefois que le fruit soit très mûr. S’il n’est pas à point, il n’a aucun goût.

L’intérieur du fruit est creux et renferme de la sève de Palmyre qui coule dans la bouche quand vous mordez dans le fruit. C’est une sensation très agréable, spécialement si le fruit est réfrigéré.

CONCERNANT LE DIAPORAMA de fruits exotiques

Il regroupe tous les fruits exotiques que j’ai dégusté jusqu’à ce jours et su lequel j’ai fait article/vidéo/photo. Il n’y à pas seulement le Taal.

Si vous ne laissez pas le pointeur de la souris sur les photos, le diaporama défile tout seul comme un grand. Si vous laissez le pointeur de la souris sur les photos, le diaporama s’arrête jusqu’à ce que vous l’enleviez.

Le diaporama sur Flikr pro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé!!